Primaire à gauche : indécision dans les Vosges et en Haute-Marne, Hamon s'envole à Nancy

Le premier tour de la primaire à gauche a vu Benoît Hamon rafler la majorité des voix (36%) devant Manuel Valls (31%). Qu'en est-il dans les Vosges, en Meurthe-et-Moselle et en Haute-Marne ?

photo d'illustration


A l’issue du premier tour de la primaire de la gauche, Benoît Hamon arrive largement en tête  avec un peu plus de 36% des voix. Il devance  de 5 points Manuel Valls (31,24%). Les deux hommes seront face-à-face dimanche prochain lors du second tour.

Le troisième homme, Arnaud Montebourg, qui a fait moins de 18%, appelle à voter Benoît Hamon.

Dans les Vosges, les deux finalistes sont dans un mouchoir de poche, Manuel Valls devançant son rival de 5 voix. Benoît Hamont arrive en tête de très peu en Haute-Marne (32.7% contre 32%), beaucoup plus largement en Meurthe-et-Moselle (38%). A Nancy, il fait même 47% des suffrages !

La participation approche les 2 millions de votants, moins qu’en 2011 (2.7 millions) et loin des 4,3 millions de la primaire de la droite.

Un débat télévisé entre les deux finalistes aura lieu ce mercredi.

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: