La liste provisoire des candidats aux législatives dans nos départements

289 candidats sont en lice en Lorraine pour le 1er tour des élections législatives du 11 juin prochain. La liste est provisoire et des incertitudes subsistent, après de multiples rebondissements.

 

Ils sont 22 dans la Meuse, 49 dans les Vosges, 82 en Meurthe-et-Moselle et 136 en Moselle : en tout 289 candidats postulent sur les 21 circonscriptions de Lorraine pour intégrer l'Assemblée nationale.
Il s'agit de listes encore provisoires qui peuvent évoluer d'ici lundi.

Dans les Vosges, 49 personnes ont donc déposé leur dossier en préfecture avant vendredi 18h. Ils se présentent sous 17 étiquettes politiques différentes.

La première circonscription, celle d'Epinal, se démarque avec pas moins de 15 candidats sur la ligne de départ, dont Sébastien Humbert (FN), Pierre-Jean Robinot (Debout la France), Florian Bashung (Union des patriotes), Stéphane Perry (divers droite), Stéphane Viry (LR), Fabrice Pisias (France Insoumise), Alison Hamelin (LREM).

Dans le deuxième circonscription, celle de Saint-Dié, Laurent Jacobelli, ancien secrétaire départemental de Debout la France et porte-parole de Nicolas Dupont-Aignan, change totalement d'orientation. Il se présentera finalement sous l'étiquette Front National dans les Bouches-du-Rhône !

Dans la 3e circonscription, celle de Remiremont, la journée de vendredi a donné lieu à un rebondissement. Le candidat LR investi, Patrick Lagarde, maire de Cleurie et suppléant de François Vannson, renonce et laisse la voie libre à à Christophe Naegelen, candidat divers-droite.

Dans la circonscription de la plaine, la quatrième, ils sont trois candidats à se présenter sous l’étiquette de la majorité présidentielle. Raynald Magnien-Coeurdacier, investi par "En Marche", a fait marche arrière et a finalement maintenu sa candidature. Le maire de Monthureux n'est néanmoins pas sûr d'avoir l'investiture officielle du parti du président puisque sur le site du parti c'est Jocelyne Allane (ex-UDI) qui l'obtient. Le député socialiste sortant Christian Franqueville revendique lui aussi la bannière présidentielle.  
Face à eux, Jean-Jacques Gaultier (LR, maire de Vittel) et Jordan Grosse-Cruciani (FN) ont leurs chances.

Concernant la Meurthe-et-Moselle et la Haute-Marne, retrouvez les listes provisoires en pièces jointes.

On rappelle que pour être élu, il faut 50 % des votes exprimés du premier tour, ou la majorité relative au second tour, après avoir franchi le cap des 12,5 % d’inscrits.

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: