Une proposition de loi "made in Vosges" devant l'Assemblée

Le député vosgien Gérard Cherpion présente ce jeudi une proposition de loi devant l'Assemblée Nationale. Un texte relatif à la simplification et au développement du travail pour relancer l'économie.

actualite-de-la-formation.fr Gérard Cherpion

Bien conscient que des propositions de l'opposition risquent fort d'être rejetées, le député UMP vosgien, Gérard Cherpion, cherche aujourd'hui à ouvrir un débat de fond sur le travail en France. 
L'élu de la deuxième circonscription des Vosges présente ce jeudi une proposition de loi devant l’Assemblée Nationale, un texte relatif à la simplification et au développement du travail.

Les propositions ont déjà été largement évoquées au sein de son groupe politique ou du Medef : la suppression des 35h, la simplification du code du travail et des bulletins de paie, mais également la suppression du temps de travail minimum de 24h semaine.
Aucun salarié ne peut en effet être embauché à moins de 24h par semaine. Une obligation, qui, pour Gérard Cherpion, pénalise certains métiers, comme par exemple, livreur de journaux, mais aussi les demandeurs d'emploi qui pourraient retrouver un travail même à temps partiel.
Toujours pour le député vosgien, cette suppression permettrait également des économies.
L'assurance chômage devra compléter le salaire d'un employé mais n'aura pas à lui verser le montant total de son allocation.

 

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: