Vosges : François Vannson réélu président du Conseil Départemental

Sans difficulté, il rempile à la tête de la collectivité.
DH / MLR - François Vannson, réélu président du département des Vosges
29 voix pour, 4 contre, 1 abstention. 

François Vannson a été réélu dans un fauteuil ce jeudi matin, à la présidence du Conseil Départemental des Vosges à Epinal. 

C'était la première fois que la nouvelle assemblée, élue après le second tour des élections dimanche dernier, siégeait. 



La réaction de François Vannson, à l'issue de ce qui est appelé le 3e tour de scrutin, ce jeudi matin : "C'est une élection sans surprise, mais qui n'est pas le fruit du hasard. C'est la continuité de six années de travail intenses, où je pense avoir pu rassembler les énergies et donner la possibilité à tous les conseillers départementaux de s'exprimer."

"Dans les prochains jours, nous allons avaliser le futur plan Vosges ambition 2021-2027, de manière à imaginer le département à l'horizon 2030. Ce plan va identifier des marqueurs forts : sur l'avenir de la jeunesse, l'aménagement du territoire, les nouvelles politiques sociales que nous devons faire évoluer. Nous avons du pain sur la planche car finalement six ans, ça passe vite. Je souhaite que nous soyons opérationnels le plus vite possible."

"Pour que les Vosges restent sur le chemin de la modernité. On a vu qu'au fil du temps, le département devient de plus en plus attractif. On l'a vu pendant cette pandémie : le monde rural a repris des couleurs. Nous devons donc être au rendez-vous des investissements des équipements de demain. Le déploiement de la fibre, les services publics, l'aménagement du territoire... Autant de sujets qui nous permettront d'assurer un développement pour notre département."

"Les deux élections sont émouvantes. Dimanche soir, avec Valérie Jankowski sur le canton de Remiremont, nous avons bénéficié d'un très fort soutien des habitants. D'ailleurs, pour le 2e tour, nous réalisons le meilleur score dans le département avec 78,24%, ce qui est un signe fort.
Aujourd'hui, en qualité de président du conseil départemental, c'est aussi une autre émotion qui est d'une autre intensité, car j'ai été reconduit et comme le disait d'ailleurs le président Poncelet "une élection peut être le fruit d'une hasard, une réélection jamais". Et donc j'en prends acte, et je mesure à cet instant le poids des responsabilités qui m'incombent dans l'exercice de ce nouveau mandat. Je devrai impérativement faire preuve davantage d'imagination, de créativité pour faire face aux problématiques qui se présenteront car la gestion d'une collection telle qu'un conseil départemental devient de plus en plus compliqué. C'est aussi une émotion particulière qui m'oblige à l'endroit de la confiance qui m'a été accordée et à l'endroit aussi de ce que mes prédécesseurs ont réalisé pour le département des Vosges."


------------------------------

En Meurthe-et-Moselle, c'est l'ancienne députée, élue dans le canton de Nancy-2, Chaynesse Khirouni, qui succède à Valérie Beausert-Leick à la tête du département.  Elle annonce quitter la vice-présidence à la Métropole du Grand Nancy pour se consacrer pleinement à sa nouvelle fonction.

Dans la Meuse, c'est un nouveau président qui a également pris les rennes du conseil départemental, Jérôme Dumont.
Dans le même temps, en Haute-Marne, le président sortant, Nicolas Lacroix a lui aussi été élu pour un nouveau mandat à la tête de la collectivité. 


Demain, vendredi, ce sera au tour des élus du conseil régional de faire leur rentrée.
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2021, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: