Bouhanni se fait (déjà) une place au soleil

Le sprinteur vosgien a chuté, souffert, puis remporté la première étape de Paris-Nice dimanche au terme d'un sprint tendu. Paré de jaune, il ne compte pas s'arrêter là.
AFP Blessé, Bouhanni a quand même réussi à s'imposer dimanche à Mantes-la-Jolie
Il sera passé par toutes les émotions dimanche sur la première étape de Paris-Nice. Touché au genou dans une chute, esseulé dans le final, Nacer Bouhanni a pourtant réussi à remporter la première étape de la Course au soleil, à Mantes-la-Jolie.
Le sprinteur vosgien de la FDJ.fr a « oublié la douleur dans le final », lui qui auparavant avait chuté et souffert un bon moment de son genou ensanglanté. Le champion de France 2012 a finalement, comme l'an passé, réglé le premier sprint massif de l'épreuve, cette fois devant l'Allemand John Degenkolb et le Belge Gianni Meersman.

Le jeune homme de 23 ans décroche là sa deuxième victoire de la saison (après une étape à Bessèges) et s'empare du maillot jaune de leader au général avec 1 sec d'avance sur Meersman.

Ce lundi, la deuxième étape relie Rambouillet à Saint-Georges-sur-Baulche, sur un parcours de plaine encore favorable aux sprinteurs.

Ecoutez Nacer Bouhanni au micro de nos confrères de Lequipe 21 :




Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: