Cap sur la ville rose pour Vinciarelli et Haag

Après avoir réussi leurs derniers championnats de Lorraine à Longwy, les nageuses d'Epinal Lauriane Haag et Romaine Vinciarelli mettent le cap sur Toulouse. Avec des rêves plein la tête.
Magnum la Radio Lauriane Haag et Romane Vinciarelli mettent le cap sur Toulouse
Les deux Spinaliennes sont lucides, le niveau des derniers championnats de Lorraine n'était pas très élevé. Malgré cela, elles ont raflé pratiquement tous les titres sur 50m, 100m, 200m, 400m nage libre et 400m quatre nages pour Lauriane Haag et 1500m, 800m pour Romane Vinciarelli.
Comme prévu, fin Août, les deux vosgiennes mettront le cap sur le centre de préparation de Toulouse. Changement radical de vie, les deux copines vont découvrir l'indépendance. Elle vivront en co-location dans la ville rose et espèrent franchir un palier en s'entrainant dans un bassin olympique intérieur et extérieur. C'est à dire, améliorer leurs chronos et s'imposer lors des championnats de France.

A Dunkerque en mars dernier, elles ont pu mesurer le travail qui leur restait à accomplir pour être au niveau des meilleures concurrentes nationales de la discipline. Il va de soi que les accessits aux championnats d'Europe, du monde et les jeux olympiques sont à des années lumière... un rêve mais elles feront tout pour y parvenir !
L'aventure commence par un stage à Mimizan la semaine prochaine sur la côte sud-ouest du pays. Histoire de joindre l'utile à l'agréable.


Rencontre avec Lauriane Haag et Romane Vinciarelli qui nous font un petit débrief après les championnats de Lorraine à Longwy...


{mp3}2001_876{/mp3}


Pourquoi avoir choisi Toulouse plutôt que Dunkerque, Mulhouse ou autres villes ?


{mp3}2001_877{/mp3}


L'indépendance, le sport de haut-niveau, les études, comment appréhendent-elle ce nouveau challenge ?


{mp3}2001_879{/mp3}
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: