Coup de théâtre : Le CVB 52 recalé de la Ligue A !

La douche froide pour le club de volley de Chaumont. Alors que samedi dernier, le CVB 52 gagnait au terme des play-offs son accession en Ligue A, cette montée dans l'élite est remise en question pour des raisons financières !
Archives Le CVB52 en Ligue A ou en Ligue B la saison prochaine ? Le club a fait appel...
La DNACG, la Direction Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion (l'instance de la ligue qui examine les budgets) a mis son veto pour l'accession en Ligue A du CVB 52, face à une situation financière qui n'est pas équilibrée.En cause, un trou de 26 000 Euros. Le club va faire appel dans les dix jours impartis. Il va s'appliquer à démontrer qu'au 30 juin 2012, il aura une situation saine. Puisque les calculs de la DNACG se basent sur des calculs clôturés au 15 avril, le président Bruno Soirfeck va justifier que depuis le mois d'avril, le club a enregistré les recettes des trois matchs de play-offs, soit 10 000 Euros.
Et pour combler le reste, la mairie va allouer une subvention exceptionnelle. Le maire de Chaumont, Luc Châtel, a transmis tout son soutien au club.

Cependant, cette décision de la DNACG a été une grosse surprise. Une douche froide pour le président, qui tient à rassurer ses collaborateurs. Même s'il a pris un coup sur la tête, il se veut optimiste... Selon lui, il arrivera à convaincre en appel la DNACG. D'autant que cette dernière a salué les efforts du club depuis deux ans pour se relever...


Bruno Soirfeck, le président du club...
{mp3}1759_666{/mp3}

Enfin le président explique qu'aujourd'hui mardi, le club passe devant le tribunal de Dijon en appel, pour un redressement de l'URSSAF. Cette affaire avait déjà été intégrée dans le budget, d'où le trou de 26 000 Euros. Si le club gagne tout ou partie d'une somme de 60 000 Euros qui leur a été réclamée depuis deux ans, les finances seront bénéficiaires, et cet épisode sera un mauvais souvenir.




Le communiqué de la Ligue Nationale de volley :

« Rappelant que dans une décision du 06 juin 2011, la CACCP avait décidé d'imposer au club d'apurer sa situation nette négative dans un délai de 3 ans en réalisant des résultats annuels précis pour les saisons 2011/2012, 2012/2013 et 2013/2014 ;

Rappelant que la masse salariale brute du club était encadrée, selon la décision du Conseil Supérieur de la DNACG du 20 juillet 2011, pour la saison 2011/2012, afin d'assurer l'équilibre du budget ;

La Commission constate que le club envisage de respecter son plan d'apurement au 30 juin 2012 mais considère que pour accéder au Championnat de Ligue AM pour la saison 2012/2013, le club doit avoir une situation nette au minimum équilibrée, conformément à l'article 6a) de l'annexe n°2 du Règlement de la DNACG lequel précise : « Un club évoluant en Ligue B Masculine la saison « n » et appelé à évoluer en Ligue A Masculine la saison « n+1 », ne pourra être engagé en Ligue A Masculine que s'il présente, au plus tard le 15 avril de la saison « n », les éléments financiers et comptables permettant de justifier d'une situation nette estimée équilibrée au 30 juin de la saison « n ». » ;

Par ces motifs, la Commission décide :

- De refuser l'accession du club en Ligue AM en raison de sa situation nette déséquilibrée, conformément à l'article 6a) de l'annexe n°2 du Règlement de la DNACG ;

- De délivrer au club l'agrément pour évoluer en Ligue B Masculine en 2012/2013. »
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: