Coupe d'Europe de volley : déchu à Paris, Chaumont contraint à l'exploit en Sibérie !

Le CVB52 n'a pas démérité ce mercredi soir, à l'occasion de la première finale européenne de son histoire. Battu avec les honneurs par les Russes de Novy Urengoï 3 sets à 1, il reste encore le match retour dimanche...
Magnum la Radio
{loadGALLERY9c2fd87125c0e8afb6e582269d80df27}

Les Russes de Novy Urengoï étaient les plus forts ce mercredi soir… Les volleyeurs de Chaumont ont dû s'incliner 3 sets à 1, pour cette finale aller de la Challenge Cup, à Paris. Logique respectée, les Russes étant les grands favoris depuis le début de la compétition.

Pour autant, on ne peut pas dire que le CVB 52 a été écrasé par la concurrence. Il a opposé une belle résistance en jouant des sets très accrochés. Devant un public d'environ 1 000 personnes, dont la plupart était là pour supporter les Haut-Marnais. En effet, sept bus sont partis de Chaumont dans la journée, des fans se sont également déplacés en voiture...

Rien n’est fini, il reste encore le match retour de cette finale, qui se disputera dimanche après-midi en Sibérie.

Les réactions :

Bruno Soirfeck, le président :
"Quand on regarde le score, il reflète ce que l'on a vécu. Trois derniers sets très accrochés. Un peu d'amertume, parce que l'on a frisé le résultat positif. Ce sera largement plus compliqué chez eux, dans le sport tout est possible. Nous on est libérés, ce sera à eux de conclure. En tant que président qui a déménagé une finale de Coupe d'Europe à Paris, devant l'ensemble des dirigeants du volley français, c'est clairement une réussite. J'espère que les esprits ne seront pas trop marqués, pour aller au bout des play-offs."


Le capitaine du CVB52, Nathan Wounembaina :
"Un match à notre portée, on a fait quelques petites fautes à ne pas faire, on a perdu quelques ballons faciles. Si on s'applique sur ces quelques petites fautes, on peut aller gagner là-bas."


Rémi Dupuis, responsable de la Jeunesse Chaumontaise :
"Pour nous supporters, on a vraiment pris du plaisir à faire le déplacement. Les joueurs nous l'ont rendu sur le terrain."


Le président du Conseil départemental de la Haute-Marne, Bruno Sido était aussi dans les gradins ce mercredi soir :
"C'était un beau match, bien équilibré, perdu pour pas grand chose. Ils se sont très bien battus, c'était un moment très agréable."
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: