Emmanuel Lassalle : "Je suis beaucoup plus fort que l'an dernier"

Le Paris-Alsace débute ce mercredi soir avec au départ un marcheur déterminé à s'imposer, le Vosgien d'adoption Emmanuel Lassalle, 2e l'an dernier. Il a mis tous les atouts de son côté.
Page Facebook Officielle Emmanuel Lassalle avait pris la 2e place l'an dernier. Il espère cette fois s'imposer à Ribeauvillé

427 kilomètres à parcourir en 4 jours. C’est ce qui attend les marcheurs engagés au départ du Paris-Alsace, nouvelle appellation du Paris-Colmar.

25 hommes et 10 femmes s’élanceront ce mercredi soir de Neuilly-sur-Marne, direction Ribeauvillé où ils arriveront samedi en fin d’après-midi.

Le département des Vosges sera traversé d’ouest en est sur plus de 100 kilomètres. C’est là que le Vosgien d’adoption Emmanuel Lassalle entend faire la différence.

Après sa 2e place l’an dernier, il espère cette fois s’imposer. L’an passé, Emmanuel Lassalle avait bouclé le parcours en 52 h 56’. Il vise 52 h 10’ cette année avec une moyenne d’un peu plus de 8 km/h.

Pour atteindre son objectif, il a tout minutieusement préparé, s’est entraîné dur (entre 150 et 170 km par semaine) et peut compter pendant l’épreuve sur une équipe de 37 personnes pour l'aider.

Les marcheurs de ce Paris-Alsace arriveront dans les Vosges vendredi tôt le matin par Grand. Passage prévu Neufchâteau, Gironcourt, Mirecourt, et neutralisation à Epinal vendredi soir. Transfert ensuite en véhicule jusqu’à Plainfaing, d’où partira l’ultime étape samedi matin à 9h.
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: