En prolongation, l'IC Epinal prend une option (6/5)

En huitième de finale des playoffs, l'IC Epinal est parvenue deux fois à breaker Dijon mais les Bourguignons ont arraché l'égalisation en fin de troisième tiers. L'inévitable Jan Plch a délivré son équipe en prolongation 6/5.
Magnum la Radio L'IC Epinal a dû attendre les prolongations pour s'imposer et délivrer Poissompré
Devant 1200 spectateurs, l'IC Epinal a fait durer le suspens et a joué avec les nerfs des supporters ! Dès la huitième minute, Steven Caciotti ouvre la marque en se jouant du portier Dijonnais Tillanen après un superbe travail de Fabien Leroy. Incertain, le Nordiste tient finalement sa place après un dernier essai et fait du bien à son équipe.
En supériorité numérique (exclusion de Custosse), les dauphins continuent de mettre la pression et doublent la mise. Dès la douzième minute, assisté par Michal Petrak et Stéphane Gervais, Sébastien Gauthier élimine Tillanen et loge la rondelle dans la cage adverse (2/0). Le festival offensif se poursuit. Cinq minutes plus tard, assisté par Plch, Michal Petrak défie Tillanen, se joue du dernier rempart et crucifie Dijon (3/0, 17ème).

Dans le second tiers, Dijon s'enhardit et bouscule les spinaliens avec une grosse intensité d'entrée. Ouf ! Dijon se voit refuser un but valable. Les arbitres ont vu la cage bouger mais la rondelle avait bien franchi la ligne avant...La frustration des Dijonnais ne va pas durer. Dès la 24ème minute, leurs efforts paient grâce à une réalisation d'Andersen (3/1). Puis, Dijon réduit encore l'écart grâce à Hardy (3/2). L'IC Epinal est groggy mais pas KO.

C'est le moment où l'homme du match sévit. Michal Petrak envoie un slap monstrueux au fond des filets Dijonnais et redonne de l'avance aux siens (4/2, 29ème). Ce but a le don de refroidir les ardeurs des tenaces Dijonnais d'autant que le gardien des locaux Gabriel Girard est impérial dans les moments chauds. Le Canadien sort deux arrêts décisifs dans la foulée.

Dans le troisième tiers, dès la 49ème minute, Hardy score pour Dijon qui revient à 4/3. L'IC Epinal ne tremble pas longtemps. Jan Plch lancé comme un TGV par Gauthier et Gervais, s'en va tromper la vigilance du portier Bourguignon (5/3). Mais les Dijonnais ne lâchent pas, ils réduisent le score grâce à un slap efficace de Short (5/4). Poissompré retient son souffle et la tension devient palpable lorsque son équipe craque à la dernière minute...Dijon profite d'un cafouillage pour remettre le score d'équerre par Crowder (5/5)...décidément, cette série est palpitante et stressante. PROLONGATIONS !

L'IC Epinal pousse; Jan Plch délivre ses coéquipiers et le public en inscrivant le but en or...(6/5) A mercredi pour la même punition ! En espérant le même résultat mais pas forcément le même scénario crispant...Garçons, remettez-nous cela !

Le défenseur Canadien Maxime Ouimet s'est battu comme un beau diable et s'attend à un nouveau et rude combat mercredi soir...

{mp3}3189_2123{/mp3}

Stéphane Gervais ne pense pas avoir un avantage psychologique avant le quatrième match à Poissompré...

{mp3}3189_2124{/mp3}

Yoann Chauvière reste vigilant...

{mp3}3189_2122{/mp3}

IC EPINAL- DIJON mercredi soir 20H15 à Poissompré avec Magnum la Radio.


Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: