Epinal se sort du piège tendu par Longvic (38/32)

Epinal hand ball s'est sorti du piège tendu par Longvic lors du choc de haut de tableau de nationale 2 samedi soir au palais des sports (38/32). Les spinaliens sont à 3 points de la deuxième place mais le chemin est très long.
Magnum la Radio heureux, Epinal hand ball a battu Longvic dans un choc de haut de tableau. Les spinaliens sont à 3 points de la deuxième place synonyme de montée mais le chemin est très long...
Après une première période bien mâitrisée (21/14), Epinal a connu quelques frayeurs en seconde période avant de reprendre le dessus dans les dernière minutes. Après deux revers consécutifs (Sarrebourg et à Chaville), les joueurs du tandem Scheubel-Collas renouent avec le succès. Qu'il fait du bien !
32/28 à la 50ème minute de jeu...de quoi trembler pour des spinaliens qui comptaient jusqu'à huit buts d'avance en début de seconde mi-temps (28/20). En face, une solide équipe de Longvic qui n'est pas cinquième du classement pour rien. L'heure de revivre les dernières minutes de ce match haletant qui a attiré 700 spectateurs au palais des sports. Antonin Roussel est exclu deux minutes pour une faute peu évidente...à ce moment là il reste dix minutes de jeu. Le début des soucis pour Epinal qui peut heureusement compter sur un gardien en état de grâce, Badr Boushabi auteur de nombreuses parades salvatrices à 33/29.(huit arrêts en tout)

Le match devient électrique. A l'origine, une charge sur Rachid Dahmane (cinq buts) qui reste au sol après ce contact. Le jeu continue, les arbitres subissent la versatilité des coéquipiers de Michel Lefort (six arrêts). Jérémy Huet proteste avec véhémence et prend deux minutes d'exclusion...
33/50 à la 53ème, un ballon perdu par Margot profite aux banlieusards Dijonnais. En contre, ce sont les montants qui repoussent par trois fois leurs tentatives...quand ce n'est pas Boushabi qui sort le grand jeu et renvoit les tirs puissants des adversaires.

L'orage est passé ! 36/31, Epinal s'est ressaisi et reprend les devants avec aisance. Huet (sept buts)puis Antonin Roussel (dix buts) par deux fois, font trembler les filets Longviciens. 37/31, culoté, Julien Collas (six buts) envoie un missile longue portée sous la forêt de jambes puis l'attaquant spinalien crucifie le portier adverse de près (38/31). Les visiteurs réduisent le score mais c'est bien Epinal qui s'impose dans l'un des tournants de la saison (38/32) avant d'aller à Dijon.

Le gardien Badr Boushabi a réalisé beaucoup d'arrêts décisifs (huit). C'est une victoire qui fait du bien...

{mp3}3300_2213{/mp3}

Antonin Roussel auteur de dix buts se projette sur le déplacement à Dijon...

{mp3}3300_2212{/mp3}

Benoit Henry, auteur de sept buts, s'est fait expulser en seconde période alors qu'il tentait de résonner son adversaire...

{mp3}3300_2211{/mp3}

Epinal : Roussel 10 buts (dont 3 penaltys), Huet 7, Henry 7, Collas 6, Dahmane 5, Martin 1, Antoine 1, Margot 1. Gardiens : Lefort 6 arrêts, Boushabi 8 arrêts. 10’d’exclusions temporaires. Une exclusion définitive : Henry 37’ Palais des Sports, 700 spectateurs, arbitrage de MM. Remai et Sauvadé

Prochain match à Dijon.

En nationale 2 féminine, victoire du leader Epinal à Strasbourg. Encore quatre "finales" et les spinaliennes retrouveront la nationale 1.
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: