Evian-Thonon-Gaillard enfonce l'ASNL (0/2)

L'ASNL prend encore l'eau ! defaite 2/0 à Evian-Thonon. Les lorrains, relégables, auront la difficile tâche de battre Lyon samedi prochain à picot.

ASNL.net Niculae

A l'heure, où nous écrivons ces lignes, l'ASNL enregistre une troisième défaite consécutive et glisse à la 18ème place, synonyme de relégation dans les abîmes du classement de ligue 1.

LE FIL DU MATCH :

 Afin de leur laisser une chance de se racheter après leur match raté face à Toulouse, Jean Fernandez aligne quasiment la même équipe que le week-end dernier. Seul Djamel Bakar remplace Reynald Lemaitre suspendu, ce qui donne une allure un peu plus offensive à l’ASNL. Ce sont cependant les joueurs locaux qui se montrent les plus entreprenants en début de match sans toutefois réellement inquiéter l’arrière-garde lorraine.
La première frappe est même signée Salif Sané, qui d’une trentaine de mètres envoie le ballon au ras du poteau (22’). Celle de Djamel Bakar quelques minutes plus tard est complètement devisée (26’). Les débats se sont équilibrés, mais la rencontre bascule sur une longue passe en profondeur prolongée de la tête par Sébastien Puygrenier. Le ballon file hors de portée de Guy-Roland Ndy Assembe mais heurte le poteau. Kévin Bérigaud a suivi et pousse le ballon derrière la ligne (30’).

L’ASNL essaye de réagir immédiatement par une frappe de Lossemy Karaboué mais l’ex-Sedanais enlève trop son tir (31’). Sur la remise en jeu, Kévin Bérigaud remonte le ballon côté droit, prend appui sur Saber Khlifa et frappe du gauche depuis l’entrée de la surface. Le gardien nancéien se détend, mais ne peut toucher le ballon qui termine au fond des filets (32’).

Les joueurs de Pablo Correa percutent davantage. Cédric Barbosa frappe directement un coup-franc excentré et oblige Guy-Roland Ndy Assembe à claquer le ballon au-dessus de sa barre (40’). Le gardien nancéien est encore sollicité sur une belle frappe lointaine de Kévin Bérigaud. Des deux poings, il détourne en corner (45’). L’international camerounais entre rapidement dans la seconde période puisque Christian Poulsen essaye de le lober sur l’engagement. Guy-Roland Ndy Assembe claque à nouveau le ballon au-dessus de sa barre (46’).

Malgré cette grosse occasion d’Evian-Thonon-Gaillard, les Nancéiens semblent un peu mieux depuis le retour des vestiaires. Après un but logiquement refusé pour hors-jeu à Sébastien Puygrenier (48’), un gros doute subsiste sur un centre détourné par Cédric Cambon. Le ballon est repoussé sur (derrière ?) sa ligne par Stephan Andersen (49’). L’ETG ne relâche pas la pression et prend souvent sa chance comme sur cette frappe de Brice Dja Djedje écartée par Guy-Roland Ndy Assembe (51’).

Sébastien Puygrenier monte sur chaque coup de pied arrêté. Il est servi au deuxième poteau par Yohan Mollo suite à un corner repoussé sur le côté droit mais ne parvient pas à redresser le ballon (62’). Après une longue période sans occasions, Jo-Gook hérite d’un bon ballon délivré par Daniel Niculae mais perd son duel avec Stephan Andersen en frappant au-dessus (79’). L’attaquant coréen touche ensuite le poteau sur une frappe du gauche à l’angle des six mètres. L’ASNL n’est pas donc pas récompensée pour sa deuxième période très correcte et laisse trois points à un concurrent direct

 Rappel : L'ASNL se déplace à Evian-Thonon-Gaillard dans un match de bas de tableau très important. Les Nancéens restent sur deux échecs et auront une obligation de résultat face aux joueurs de Pablo Corréa. C'est dejà un match décisif pour le maintien ce we entre le quinzième et le seizième du championnat ! Les Savoyards se sont inclinés il y a quinze jours face à l'OM mais viennent d'obtenir un bon match nul deux partout à Caen. Au delà de l'enjeu sportif, il s'agit d'une rencontre particulière. Pour preuve, le président Jacques Rousselot sera du voyage pour saluer son ancien coach Pablo Corréa. L'Uruguayen a remplacé Bernard Casoni au pied levé à l'intersaison. Il a laissé un souvenir impérissable puisqu'il est resté neuf ans sur le banc de touche Lorrain, a remporté la coupe de la ligue en 2006 et a mené à bien la mission sauvetage du club au chardon en ligue un durant les cinq derniers exercices. Ce qu'aimerait bien imiter Jean Fernandez qui a va devoir cravacher jusqu'à la fin de la saison pour assurer l'essentiel et sauver les meubles. L'ASNL qui reste sur une défaite cruelle à Valenciennes (0/1) et une gifle face à Toulouse (0/3), rend visite à Evian-Thonon-Gaillard pour s'imposer et prendre les trois points.
Le jeune défenseur Massadio Haidara n'oublie pas ce que Pablo Corréa a fait pour lui...

 {mp3}1330_241{/mp3}

Evian ASNL samedi 19h

A noter que Lemaitre est suspendu et Benjamin Moukandjo est encore blessé.

 

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: