Il faudra compter sur le SAS (4/0)

Bonne opération pour le SAS Epinal. Victoire 4-0 face à Fréjus-Saint-Raphael ce mardi soir. Les Spinaliens reviennent a égalité de points avec le premier au classement Niort.

Magnum la Radio SAS FREJUS ST RAPHAEL (4/0)

En national, Fabien Tissot avait décidé de faire tourner son effectif et privilégié la fraicheur physique. Ainsi, Chéré, Oswald et Asbabou débutaient sur le banc des remplaçants. Dembélé, Chéré et Colin étaient titularisés. Toujours est-t-il qu'il ne fallait pas être en retard à la colombière. Dès la quatrième minute aux 20 mètres, Chouleur, très en jambe ouvrait la marque d'une splendide frappe enroulée et nettoyait la lucarne de Matthieu Dreyer (ex portier du FC Sochaux).

Le SAS faisait le siège du camp adverse. Les offensives vosgiennes se multipliaient. Chouleur puis Jahier manquaient leurs tentatives.

A la neuvième minute, Chouleur tirait un bon coup franc, hélas le cadre se dérobait. A la dixième, l'ancien Raonnais accélérait plein axe et adressait une banderille qui rasait le poteau.

Fréjus s'enhardissait et leur meneur de jeu Declos grillait la politesse à la défense Spinalienne mais son plat du pied manquait la cible, laissant passer quelques frayeurs à Olivier Robin.

A la 19ème, Mendès servait en retrait Ibrahima Seck. Le milieu défensif Sénégalais reprenait le ballon comme il venait de l'intérieur du pied. Essai gagnant puisque le ballon caressait le petit filet des Varois.(2/0) Les 2000 spectateurs pouvaient exulter.

Dans la minute suivante, le gardien du SAS Olivier Robin sauvait les siens par deux fois sur des situations chaudes devant sa défense qui pliait.

En seconde période, Epinal pousuivait son abatage. Les véléités offensives se traduidaient par un bon coup franc de Chouleur capté sans difficulté par Dreyer (55ème).

A la 57ème, entrée d'Asbabou à la place de Mendès.

A la 62ème, aux 18 mètres, l'instinct de Valentin Focki parlait; Dans l'angle de la surface de réparation, l'ex Vésulien armait une frappe croisée et appuyée qui surprenait la vigilance de Dreyer, visiblement dégouté (3/0). La messe semblait dite.

A la 65ème, sortie de Jérémy Colin au profit de Yoann Oswald puis à la 71ème, Chéré suppllée Seck.

A la 76ème, Chéré alertait l'arrière garde de Fréjus sur une frappe contrée aux 20 mètres plein axe. Dans la minute suivante, Gaetan Bussmann débordait côté gauche, déposait son vis à vis et servait un caviar aux six mètres à Jahier qui ne se faisait pas prier pour inscrire son onzième but personnel du plat du pied. (4/0)...on a eu le droit à un SAS quatre étoiles tout simplement...

Fin de série pour les visiteurs qui restaient sur quatre matchs sans défaite et qui venaient de prendre quatorze points lors des six dernières journées.

Romain Chouleur s'est illustré en marquant le premier but spinalien...

 

{mp3}1488_400{/mp3}

 

Fabien Tissot est un entraineur comblé, la mission est accomplie...

 

 

{mp3}1488_401{/mp3}

 

 

Le président Stéphane Viry est rassuré, il faudra bien compter sur Epinal pour la montée en Ligue 2...

 

 

{mp3}1488_402{/mp3}

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: