Julien Féret au stade Rennais c'est fait !

{igallery id="4951" cid="195" pid="1" type="classic" children="1" showmenu="1" tags="" limit="0"}La période des transferts est en marche à l'asn! ! Mickael Chretien pourrait atterrir à Toulouse et Julien Féret jouera à Rennes la saison prochaine. Même s'il est encore sous contrat avec Nancy jusqu'en 2013, l'attaquant traverse la France d'Est en Ouest pour rallier la Bretagne moyenant quatre millions d'euros et un contrat de trois ans (accord trouvé).

Pierre Dréossi, directeur sportif du Stade Rennais a confirmé l'arrivée à Rennes de Julien Féret.

«On a supervisé Julien (Féret) à de nombreuses reprises cette saison. C'est un milieu offensif qui possède un excellent pied droit. Il peut jouer à droite, à gauche ou dans l'axe. Il va nous apporter un plus offensivement notamment dans la dernière passe», explique Pierre Dréossi sur le site du Stade Rennais. Formé chez les Rouge et Noir, Julien Féret revient en Bretagne contre quatre millions d'euros environ.

Du côté du FC Sochaux, Mecha Bazdarevic s'engage deux ans avec le club Doubien.

A Nancy on est fixé...le dossier entraineur à l'ASNL est clos; Jean Fernandez est tout simplement "content de venir à Nancy". L'ancien technicien d'Auxerre, succède à Pablo Correa, assis sur le banc depuis novembre 2002.
Le coach de 57 ans arrive en Lorraine avec son bras droit, David Carré. A eux de remplacer le duo Pablo Correa - Paul Fischer. Ce dernier ne quitte pas le club pour autant, il est promu directeur sportif.

"On doit améliorer l'équipe"

Jean Fernandez ne compte pas révolutionner le club, mais faire de Nancy, une équipe difficile à jouer. Premier objectif : bien démarrer la saison. Une modestie qui cache l'envie d'aller loin avec Nancy. Ecoutez "Jeannot" au micro de Samuel Peudenier...

{phocadownload view=fileplaylink|id=460|text=Jean Fernandez - Nouvel entraîneur lorrain|playerwidth=328|playerheight=200|playerheightmp3=30}

"Je me suis senti désiré"

Pourquoi avoir choisi Nancy, après être passé par des clubs comme Marseille, Sochaux et Metz ? "En l'absence de propositions concrètes de Lyon, je me suis senti désiré par le président" de l'ASNL. C'est probablement ce qui a fait toute la différence.
Jacques Rousselot n'a d'ailleurs pas caché sa "fierté" d'avoir recruté Jean Fernandez. C'est "un gage de crédibilité", "une mémoire du football qui saura faire de Nancy une grande équipe" a-t-il déclaré.

Jean Fernandez a signé pour deux ans, "mais si le travail est bien et qu'on s'apprécie, il n'y a pas de raisons que ça ne dure pas", précise-t-il.

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: