L'ICE toujours en vie (6/2)

L'ICE cartonne Grenoble 6 à 2 dans le quatrième match du premier tour des play-off, à Poissompré mercredi soir. Les dauphins devront arracher leur qualification pour les quarts de finale en Isère samedi.

Magnum la radio ICE GRENOBLE PLAYOFF MATCH 4

Dès la première minute, Epinal attaque tambour battant et ouvre le score grâce à Chad Lacasse assisté par Pétrak. Dans la foulée, un slap gagnant de ce même Pétrak est refusé pour une position de hors jeu.

Les Isérois ne s'en laissent pas compter et égalisent à la troisième minute par Dufresne servi par Leblond (un à un).

Le rythme grimpe ! Stéphane Gervais assène un tir puissant repoussé par le gardien Isérois. A la cinquième et sixième minute, Gervais, Plch, Pétrak et Leroy butent sur le dernier rempart Grenoblois. A la dixième minute, Les visiteurs se retrouvent en infériorité numérique à trois sur la glace et leur gardien. Conséquence immédiate, Lafrance trouve la barre.

Puis, à la douzième minute, assisté par Plch et Boisclair, Pétrak trouve la faille avant que les Grenoblois ne reviennent au complet sur la glace (deux à un).

Les occasions Spinaliennes se poursuivent. Plch par deux fois, inquiète le portier adverse. A la 17ème, Simko sauve les siens avec une défense couchée exceptionnelle devant un attaquant menaçant.

Dans la minute suivante, Loic Lacasse réalise des arrêts décisifs et rassure ses coéquipiers. Tout de suite après, Guillaume Chassard tente sa chance en vain.

 Place désormais au deuxième tiers. Pendant dix longues minutes, ce sont les Grenoblois qui dominent. Ils exercent un pressing terrible sur les buts de Loic Lacasse toujours impérial. Le canadien déjoue toutes les tentatives adverses avec beaucoup de sang froid. Epinal plie mais ne rompt pas même en infériorité numérique devant les déferlantes Iséroises. Les Spinaliens s'enhardissent. Yannick Offret s'échappe et tente de servir Benchabanne d'un lancé croisé mais ce dernier est trop court.

Ce n'est que partie remise, à la 36ème, Michal Petrak trouve la lucarne sur un slap croisé splendide en pleine course. (trois à un) L'attaquant Tchèque récidive dans la minute suivante mais échoue d'un rien à deux mètres de la cage de Raibon, très sollicité ce soir.

Direction le troisième tiers, le festival des joueurs de Santino Pellegrino continue. Galvanisés par leur réussite, les dauphins appuient là où ça fait mal !

Stéphane Gervais, assisté par Plch ajuste Raibon et donne un nouveau coup de grâce, profitant du "powerplay". Décidément, les visiteurs pâtissent des punitions (quatre à un à la 43ème minute). Deux minutes plus tard, un tir vicieux de Boisclair est détourné par Toby Lafrance dans les filets adverses.

Le feu d'artifice de buts se matérialise par un score fleuve, 5 à 1 au bout de 45 minutes de jeu. Le public est en transe. Et ce n'est pas terminé, Yannick Offret manque de peu le sixième, puis Boisclair sert encore Lafrance qui manque la cible de justesse.

Le calvaire des Grenoblois n'est pas terminé et ils courbaient l'échine une nouvelle fois. A la 50ème minute, assisté par Gervais et Pétrak, Jan Plch, tel un renard, met la rondelle hors de portée de Raibon qui passe une soirée cauchemardesque (six à un).

Les dauphins, euphoriques, poursuivent leurs efforts et manquent une tentative de Boisclair qui alerte Simko.

Petite déconcentration, une mésentente entre Leroy et son gardien Loic Lacasse permet à Grenoble de réduire la marque dans le but vide par Aquino assisté par Baylacq et Colotti (six à deux). Les Isérois boivent le calice jusqu'à la lie mais le cinquième match dans les Alpes promet d'être intense et rugueux à tous les niveaux.

Avant de penser à retrouver Dijon en quart de finale, l'IC Epinal a un véritable défi à relever. Qui doute des dauphins ? Certainement pas les 700 spectateurs qui ne demandent qu'à regoûter aux joutes des play-off à Poissompré au mois de mars.

 

L'entraîneur Santino Pellegrino savoure la victoire et est plutôt confiant pour la belle...

 

 {mp3}1360_270{/mp3}

 

Le capitaine Fabien leroy est fier de ses coéquipiers...

 

 {mp3}1360_271{/mp3}

 

Stéphane Gervais, buteur et passeur a élu meilleur Spinalien du match...

 

 {mp3}1360_268{/mp3}

 

Toby Lafrance, encore buteur, a été un des artisans du succès...

 

 {mp3}1360_272{/mp3}

 

Claude Maurice le président de l'ICE attend avec impatience le cinquième match à Grenoble où il sera présent...

 

 {mp3}1360_269{/mp3}

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: