La mayonnaise a bien pris à l'ASNL

L'ASNL a enchainé un cinquième succès en six matchs chez le treizième du championnat, Dijon. Bakaye Traoré a inscrit les deux buts à la cinquième et à la 84ème minute. Yoann Mollo a encore été étincelant en attaque. Onzièmes du championnat, les lorrains accueilleront Bordeaux dimanche à Picot.

asnl.net Lossemy Karaboué

Rappel : Victoire deux buts à un de l'ASNL devant le PSG samedi soir à Marcel Picot. Nancy infilge sa première défaite au club de la capitale (en championnat) et enchaine un quatrième succès en cinq rencontre avant d'aller à Dijon.

C'était soirée champagne samedi soir dans un stade marcel picot qui ressemblait à une véritable cocote minute. Au coup de sifflet final, le public, aux anges, exultait. L'ASNL, "trois étoiles" venait "d'abattre" un autre candidat au titre après Lyon et Montpellier. Nancy est plus que jamais la meilleure formation de ligue un au mois de mars avec treize points pris sur 15 possibles.

Les Nancéens ouvraient le score à la 20ème par Bakaye Traoré. Les Parisiens, sermonés et transfigurés, égalisaient en seconde période par Sissoko (50ème).

C'était sans compter sur l'ancien monégasque et homme du match; servi par Moukandjo, Yoann Mollo crucifiait les Parisiens à la 88ème d'une frappe du plat du pied suffisamment croisée pour tromper Sirigu.

Les 19000 supporteurs venaient d'assister à un match rythmé, intense avec du spectacle et des buts. Au delà de ces considérations,
leur équipe venait de s'offrir le scalp du deuxième du championnat, le PSG et ses millions Qataris.
onzième à trois points d'Evian, l'ASNL peut envisager sereinement son avenir en ligue un. En tous les cas, ca sent bon.
Le président Jacques Rousselot pouvait se lâcher avant la conférence de presse sous le regard hilare et à la fois médusé des journalistes...je cite, "oh putain de bordel de merde que c'est bon"...

Le président Jacques Rousselot jubile...

 

{mp3}1496_418{/mp3}

 

 

Rappel : C'est quasi à guichets fermés que l'ASNL tentera d'enchainer un quatrième match sans défaite et surtout d'accrocher un troisième gros calibre à Marcel Picot après Montpellier et Lyon.

C'est plus que jamais le moment de prendre le Paris-Saint-Germain ! Le club de la capitale a perdu la première place au profit de Montpellier après son match nul un à un face à Bordeaux. Les joueurs de Carlo Ancelotti n'ont plus gagné depuis deux rencontres (dernier succès le onze mars à Dijon 1/2) et ça fait tâche concernant une formation largement favorite pour le titre.

Sans parler des pronostics parmi les observateurs du championnat et par rapport à ses moyens économiques démultipliés grâce à l'apport des Qataris... D'ailleurs, une enveloppe de 100 millions d'euros est déjà annoncée en vue du recrutement pour la saison prochaine. C'est dire, les ambitions du club de la capitale : s'installer régulièrement en haut de l'affiche en L1, faire bonne figuration au niveau Européen et mieux, viser le plus prestigieux des titres Européens, la ligue des champions.

En face, l'ASNL reste sur quatre matchs sans défaite dont trois victoires (Lyon, Montpellier et Brest) et un match nul (à Nice). Douzième du classement, le club au chardon a les cartes entre ses mains. Jean Fernandez et son staff technique ont compris les enjeux des neufs dernières rencontres. Il faut en gagner encore trois (plus un match nul) pour assurer le maintien. Si les Lorrains s'imposent devant le PSG alors, il n'y aurait quasiment plus de pression pour prendre les sept derniers points nécessaires au renouvèlement du bail en L1.

Benjamin Moukandjo voit le PSG champion et Roland N'Dy Assembé constate de plus en plus la maturité et la sérénité de son équipe...

 

{mp3}1496_410{/mp3}

 

Le onze de départ de l'ASNL : NDY ASSEMBE, ANDRE LUIZ, PUYGRENIER, HAIDARA, SAMI, KARABOUE, SANE, TRAORE, BAKAR, MOLLO, NICULAE

 

Absents le week-end dernier à Brest, Joël Sami et Lossemy Karaboué sont rétablis et réintègrent le groupe.

Le groupe: Ndy Assembe, Gregorini, Loties, Sami, Lemaitre, Sall, Puygrenier, André Luiz, Haïdara, Mangani, Sané, Karaboué, Traoré, Jo-Gook, Moukandjo, Mollo, Bakar, Niculae.

Suspendu
: néant
Blessé : néant
Choix de l’entraîneur : Pillot, Calvé, Jeannot, Helder

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2020, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: