Le Grand Nancy assure mathématiquement son maintien (26/23)

26/23, le Grand Nancy a lutté jusqu'au bout pour venir à bout d'Angers vendredi soir au parc des sports de Vandoeuvre devant plus d'un millier de spectateurs. Les lorrains peuvent souffler, le maintien est assuré mathématiquement. Les grandes manoeuvres ont débuté en coulisses...
Magnum la Radio Le Grand Nancy a encore souffert pour battre Angers au parc des sports de Vandoeuvre
Quinze à dix à la pause, le Grand Nancy a bien maîtrisé la première période. C'est en seconde période que tout se corse à l'image de la saison; les Nancéens se sont fait peur mais n'ont jamais été dépassé au tableau d'affichage.
Dès les premières minutes, la machine s'enraye et Angers en profite pour grapiller son retard (quinze à douze).
Puis 17 à quinze, Benoit Henry échoue au tir et dans la foulée, il dépose une réserve technique. Il y aurait un trou dans le filet mais les arbitres refusent de vérifier. Les Lorrains se reconcentrent et repartent de l'avant grâce à Stéphane Chardon très en vue. Il fait parler sa puissance et sa précision pour redonner trois buts d'écart (18 à quinze).
20/17, Chardon inscrit deux buts coup sur coup à l'extrémité de la zone et trouve la cible en lucarne.
20/18, consécutivement à une réalisation adverse, le gardien Nicolas Potto heurte son montant mais se relève après avoir été grogi quelques secondes.
Les joueurs de Thierry Thoni ressèrent les lignes en défense. Ramond, Rac, Kratovic, Rahim et Jedrewsewski sont vigilants.
21/19, Benoit Lepinoux marque et fait beaucoup de bien à son équipe.
On joue la 52ème minute de jeu, Angers reste au contact et revient à une réalisation de leurs hôtes (21/20). C'est le moment que choisit Nicolas Potto pour sortir un arrêt décisif. Lepinoux capitalise et marque (22/20) pour maintenir ces deux buts d'avance si importants pour la confiance.
Cela n'empêche pas l'adversaire de refaire surface. Les Angevins ne doutent pas. Ils se rebiffent et recollent à 22 partout à cinq minutes de l'issue de la rencontre. Stupeur dans les gradins du parc des sports de Vandoeuvre. Les lorrains ne se désunissent pas et poursuivent leur travail de sape.
23/22, Miroslav Rac s'infiltre sur le côté gauche et trouve la cible. Kratovic trouve lui aussi le chemin des filets par deux fois (25/22) et il conclut le bal avec brio (26/23). Ouf, le Grand Nancy peut souffler ! Il vient de sceller mathématiquement son maintien en pro D deux. Le strict minimum...l'heure des grandes manoeuvres ont commencé. Le président Philippe Fabris et Thoni ont deja dessiné les contours de l'équipe en vue de la saison prochaine.

Benoit Henry le capitaine est soulagé...

{mp3}1624_531{/mp3}


Miroslav Rac a tenu un rôle important en défense comme en attaque...


{mp3}1624_532{/mp3}


L'entraineur Thierry Thoni veut retenir les leçons de cette saison...


{mp3}1624_533{/mp3}


Philippe Fabris, le président du Grand Nancy parle d'une fin de cycle et annonce une révolution au niveau de l'effectif...quelques départs sont deja actés ainsi que les propositions de renouvèlement de contrat...


{mp3}1624_534{/mp3}



Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: