Le SAS peut s'en vouloir (1/1)

Réduit à dix à la 29ème minute, le SAS a été héroïque jusqu'à la fatale 86ème minute où il concède l'égalisation.

Magnum la radio SAS FOOTBALL POIREE SUR VIE

Foutue 29ème minute où Christophe Diédhiou est exclu pour un second carton jaune. Dommage, jusque là, les Spinaliens s'étaient crées les meilleures situations avec du mouvement et de l'engagement. Les joueurs de Fabien Tissot faisaient le dos rond et tenaient bon avant la pause.

En seconde période, le SAS réalise le plus dur en ouvrant la marque grâce à une superbe volée de Julien Jahier dans la surface de réparation (dixième réalisation personnelle). Focki a été présent sur son aile pour alerter Jahier qui, diminué, laissait sa place à Joseph Mendès. Ce dernier s'illustrait à la 60ème minute sur une frappe lourde mais non cadrée.

A la 76ème, Asbabou adressait une frappe culottée qui ne trouvait pas la cible. Les jaunes et bleu, restaient bien en place et procédaient par contre. Sur l'un d'eux, Cheik Ndoye relayé par Mendès aurait pu connaitre meilleur sort, en vain. C'est au contraire, les visiteurs qui poussaient dans les dernières minutes.

Fabien Tissot sentait le danger. Il opérait un autre changement avec la rentrée d'Aliou Dembélé, milieu stabilisateur au dépend d'Asbabou, émoussé physiquement.

Epinal pliait et rompait à la 86ème minute sur un tir contré malencontreusement par Loic Demangeon dans son propre but. La trajectoire du ballon surprenait complètement le gardien Olivier Robin, visiblement dégouté et abattu à l'image de toute l'équipe du SAS qui méritait meilleur sort.

Les hommes de Fabien Tissot s'invitent à la seconde place du championnat mais peuvent nourrir des regrets de ne pas avoir bonifier les trois points de Rouen. Vendredi soir, le triptyque s'achèvera avec la réception du Red Star. Cette fois-ci, on n'y reprendra plus les Spinaliens qui resteront vigilants jusqu'à la 90ème minute.

L'analyse du milieu de terrain de poche, auteur d'un excellent match, Fouad Rachid...

 

 {mp3}1357_263{/mp3}

 

L'entraineur Fabien Tissot est remonté contre le public qui n'a pas joué son rôle de douzième homme...

 

 {mp3}1357_264{/mp3}

 

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: