Le SAS Volley s'incline mais sauve sa peau en N2

Battu logiquement par Marseille dimanche lors du dernier match (1-3), Epinal profite de la défaite de Besançon à Lyon pour renouveler son bail à l'arraché.
Magnum la Radio Le SAS Volley s'incline logiquement contre Marseille (1-3) dimanche après-midi à Viviani
C'est une saison à oublier pour les Spinaliens, mais l'essentiel est sauf : ils joueront en Nationale 2 la saison prochaine. Défaits logiquement par Marseille dimanche après-midi à Viviani dans le cadre de la dernière journée (14:25, 26:28, 25:23, 16:25), ils n'ont dû leur saison qu'à la défaite une heure plus tard de Besançon à Lyon (3-1). Epinal termine 10e et 1er non relégable, à égalité de points avec les Doubistes.
Lors de cette rencontre décisive face à Marseille, les hommes de Fabien Pelc ont mis un set et demi à entrer dans le match, compromettant leurs chances alors qu'une victoire permettait à coup sûr de se maintenir. Comme trop souvent cette saison, les défaillances mentales et physiques ont plombé la performance des Spinaliens qui ont bien cru que le couperet de la relégation tomberait.

Finalement, ils s'en sortent in extremis au terme d'une saison délicate, marquée par un changement d'entraîneur (Emmanuel Perret remplacé par Fabien Pelc). Et pourraient même récupérer d'ici peu trois points de plus sur tapis vert suite à leur réclamation après la défaite à Mende le 19 avril (1-3). Le club sudiste avait aligné un joueur non qualifié et la commission sportive de la FFVB a tranché en leur faveur. Mais les Spinaliens doivent attendre le résultat de l'appel des Lozériens.

Les réactions sonores des Spinaliens après la défaite face à Marseille :



Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: