Les Spinaliennes passent à la trappe avec les honneurs (33/37)

Lors de troisième tour de la coupe de France, les Spinaliennes ont été eliminées devant Saint-Maure-Troyes dimanche après-midi au palais des sports (33/37). Et pourtant, il y avait la place.
Magnum la Radio loin d'être ridicules, Marie Guerre et ses copines sont passés près d'un exploit au palais des sports
La déception se lisait sur les visages des joueuses de Vincent Voltat. Elle venaient de dire au revoir à la coupe de France sur un goût d'inachevé, elle, qui espéraient recevoir un gros morceau à domicile pour un match de gala. Il faudra donc patienter...les coéquipières de Clara Scharf, auteur d'un bon match, n'ont pas à rougir de leur prestation.
Elle ont connu un départ poussif sous la pression, le rythme étouffant et la puissance de leur adversaire qui évolue en nationale un mais les locales ont rapidement redressé la barre pour conserver un minimum de suspense dans cette partie suivie par 150 spectateurs. Le score était de huit à treize à la 18ème minute lorsque Sophie Legry sonnait la révolte.

Puis Marie Guerre emboitait le pas (neuf à treize) et permettait à ses copines de garder le contact. Onze à quinze à la 24ème après une réalisation signée Marie Guerre et Emilie Wolf pas tout à fait dans son assiette selon elle. Douze à seize, Marie Guerre faisait de nouveau trembler les filets avant que Marie Chavaroche et Wolf ne donnent leur contribution. Quatorze à 17, c'est le tableau d'affichage à la pause.

En seconde période, Julie Bedon, excellente, ramenait le score à quinze à 18 puis Julia Mangin l'imitait dans la foulée (20/21). Les Troyennes s'enhardissaient mais un pénalty transformé par Legry (qui fête son anniversaire) à la 39ème entretenait l'espoir (21/23). Sophie Legry en capitaine exemplaire remettait le couvert (22/24).
Et sur une contre-attaque menée à vive allure, Julia Mangin était à la conclusion (24/25) à la 41ème.

25/28, Sophie Legry répond présent puis Marie Chavaroche trace également son sillon pour ramener la marque à 26/29 à la 49ème.
27/30, Julie Bedon se met en évidence et trompe la gardienne adverse. C'est alors qu'Epinal balbutie son hand, subit un éclat et encaisse quelques buts qui annihilent définitivement le suspense. Cela n'empêche pas Julie Bedon de récidiver à la 54ème (30/34). Les Spinaliennes ont compris qu'elle ne reviendraient pas à la hauteur de leurs homologues de Sainte-Maure. Pour l'honneur, Julia Mangin score (31/36) et Bedon conclut le bal (33/37). Reste à se reconcentrer sur le championnat où les élèves du président Michel Antoine connaissent des résultats en dent de scie.


Marie Guerre est légitimement décue de cette élimination...


{mp3}2402_1289{/mp3}


Julia Mangin estime que les nombreuses pertes de balle ont été préjudiciables...


{mp3}2402_1290{/mp3}
Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: