Rallye de France : Latvala vire en tête dans les Vosges, Gilbert dans le Top 15

Au terme des six premières spéciales dont celles du Pays d'Ormont, le Finlandais caracole en tête, loin devant Ogier, victime d'ennuis mécaniques. Quentin Gilbert est 15e, Quentin Giordano 25e.

L'Equipe.fr Sébastien Ogier ne sera pas sacré pour la 2e année d'affilée sur les routes alsaciennes et vosgiennes
Le Rallye de France-Alsace arrive quasiment au terme de sa 1ère journée. Une 1èrejournée marquée par les deux passages de la spéciale Vosges-Pays d’Ormont, la plus longue du rallye (34 kilomètres).

Après les 6 premières spéciales, le Finlandais Jari-Matti Latvala vire en tête, avec 4 temps scratch. Les pilotes régionaux se sont mis en évidence : le Vosgien Quentin Gilbert occupe la 15e place et le Meurthe-et-Mosellan Quentin Giordano pointe au 25e rang, devant l’actuel leader du championnat du monde, Sébastien Ogier, victime d’ennuis mécaniques (33e).
Voir le classement provisoire complet

Le Castinien Quentin Gilbert, au volant de sa Ford Fiesta R5, est bien parti pour réaliser une très belle performance en WRC-2. Quentin Giordano, le natif de Vézelize récemment 2e du Rallye Vosgien, réalise lui aussi un bon départ. Actuellement 3e du Mondial juniors, il espère confirmer son bon début de saison.

La dernière spéciale de la journée aura lieu à 20h00 à Strasbourg (programme et carte en pièces jointes).


Le résumé des 6 premières spéciales de la journée par L'Equipe.fr :

SE6 - Pays de Salm 2 (9.59 km)

Jari-Matti Latvala (Volkswagen) termine bien l'après-midi en Alsace ce vendredi. Comme lors de l'ES5, le Finlandais a signé le meilleur chrono de l'ES6 avec 4 secondes d'avance sur son rival au général du rallye de France, Andreas Mikkelsen. Il devance donc le Norvégien de 8 secondes. «C’est ma spéciale favorite, c’est très sympa. La voiture est parfaite», a souligné Latvala. Largement distancé dans la matinée à cause de problèmes mécaniques puis d'une pénalité, Sébastien Ogier (Volkswagen) a terminé 5e de la spéciale. «Nous avons un problème avec un amortisseur cet après-midi donc nous ne pouvons pas aller très vite. Mais nous essayons quand même», a-t-il expliqué. La dernière spéciale aura lieu à 20h00.

ES5 - Vosges - Pays d'Ormont 2 (34.34 km)

Pas au mieux lors de l'ES4, Jari-Matti Latvala (Volkswagen) s'est ressaisi lors de l'ES5. Le Finlandais a réalisé le meilleur chrono avec plus de 4 secondes d'avance sur son rival au classement général du rallye, Andreas Mikkelsen. «J’ai peut-être été un peu trop prudent», a regretté le Norvégien. Sébastien Ogier (Volkswagen) a terminé à 19 secondes de Latvala. «J’ai un amortisseur cassé depuis le départ de cette boucle, a expliqué le Français. Je n’ai rien d’autre à faire à part rouler et je ne pouvais pas aller plus vite.»

ES4 - Col de la Charbonnière 1 (11,11 Km)

Andreas Mikkelsen a signé le scratch de l'ES4 du rallye d'Alsace. Il revient ainsi à seulement deux dixièmes du leader Jari-Matti Latvala (Volkswagen), troisième de la spéciale. «C’est une bonne spéciale pour nous, c’est un peu plus glissant que ce matin», a souligné le Norvégien. Dans le même temps, Sébastien Ogier (Volkswagen), qui a passé une matinée difficile entre un problème de moteur et une pénalité et se trouve très loin au général, a rebondi. Le Français a terminé 2e de la spéciale. «C’est un peu tard maintenant, on veut juste rouler et se faire plaisir, a-t-il expliqué. Ce n’est pas évident quand il n’y a plus rien à aller chercher mais il faut le faire. Le seul objectif est la Power Stage.»

ES3 - Pays de Salm 1 (9.59 km)

Les affaires de Sébastien Ogier (Volkswagen) ne s'arrangent pas. Après sa coupure moteur survenue dans l'ES2, le Français a encore perdu beaucoup de temps dans l'ES3, ce vendredi près de Strasbourg. Ce n'est pas un problème mécanique qu'il a cette fois rencontré mais une penalité dont il a écopé. Parti avec quatre minutes d'avance par rapport à l'horaire intialement prévu, sans doute suite au retard accumulé lors du précédent passage, le champion du monde en titre compte désormais huit minutes de retard sur le leader, son coéquipier Jari-Matti Latvala, repassé devant Andreas Mikkelsen à la faveur d'un nouveau temps scratch. «Je suis désolé pour Seb, vous ne voulez jamais voir ça», a réagi le Finlandais, qui possède 0"7 d'avance sur son dauphin.

ES2 - Vosges - Pays d'Ormont 1 (34.34 km)

Après une première spéciale négociée plutôt correctement, même s'il n'a pas été le plus rapide, Sébastien Ogier (Volkswagen) a rencontré un gros problème mécanique dans l'ES2, la plus longue de l'épreuve. Victime d'une coupure moteur, le Français a perdu 4'12"5, et tout espoir d'être sacré ce week-end pour la deuxième année d'affilée. Contraint de laisser passer Jari-Matti Latvala après la première épingle, le champion du monde est ensuite reparti au ralenti. Son équipe a bien essayé de trouver une solution, en vain. «J’ai eu une grosse coupure moteur, je ne sais pas pourquoi. J’ai essayé de réparer mais impossible pour l’instant, a raconté le malheureux à l'arrivée. C’est peut-être lié à la boîte.» Pendant ce temps-là, en réalisant le meilleur temps (18'33"5), le Norvégien Andreas Mikkelsen en a profité pour prendre la tête du rallye, 3"3 devant Latvala.

ES1 - Col de la Charbonnière 1 (11,11 Km)

C'est Jari-Matti Latvala (Volkswagen) qui a pris le meilleur départ du rallye de France, ce vendredi en Alsace. Le Finlandais a signé le temps scratch de la première spéciale (5'34"9), courue sur asphalte près de Strasbourg, comme tout le week-end. Il a devancé son coéquipier français, Sébastien Ogier, qui peut être sacré champion du monde pour la deuxième année d'affilée en cas de résultat favorable, dimanche. «Ce n’était pas un super départ pour nous et je ne suis pas forcément très content du comportement de la voiture, a indiqué le pilote tricolore, arrivé trois dixièmes de secondes derrière le leader. C’était plus du circuit ici. On verra dans la prochaine qui est plus importante.» Une troisième Volkswagen s'est classée derrière le duo de tête, celle d'Andreas Mikkelsen (+0"5).

Publié:
Mis à jour:
Magnum la radio © 2019, tous droits réservés.
On Air
×
A l'antenne: