Menu
Vous êtes ici»

Fabien Claude : "Courir aux Mondiaux seniors me paraissait tellement loin..."

Le biathlète vosgien de 22 ans va disputer ce jeudi après-midi sa première épreuve sous le maillot bleu chez les seniors, aux Mondiaux en Autriche.
 
Fabien Claude : "Courir aux Mondiaux seniors me paraissait tellement loin..." © Facebook Fabien Claude

Il fera partie, ce jeudi après-midi, des Français qui disputeront l'épreuve de 20 km aux Mondiaux de biathlon en Autrice, aux côtés notamment de Martin Fourcade.

Le Vosgien Fabien Claude, originaire de Basse-sur-le-Rupt, va porter pour la première fois de sa carrière, le maillot bleu chez les seniors. Et ce n'était pas franchement prévu dans le programme, au moment d'arriver à ces championnats du monde.

Le benjamin des Bleus (double champion du monde juniors) était parti en tant que remplaçant. Mais en début de semaine, il a été appelé pour prendre la place de Simon Fourcade (frère aîné de Martin), en méforme.

Le voilà donc propulsé en tant que titulaire, pour la course la plus longue de ces Mondiaux. Signe que le staff de l'équipe de France compte sur lui pour l’avenir. Joint par nos soins ce mercredi, Fabien se dit "content de pouvoir courir, car au début j'étais prévu comme remplaçant. L'approche mentale a changé, car j'avais pris des repères sans forcément me projeter."

"Je n'ai pas forcément de pression, je suis le petit jeune dans le groupe. Courir à la place de quelqu'un, ce n'est pas forcément facile pour celui qui se fait remplacer, on en a bien parlé avec Simon (Fourcade). Les entraineurs comptent sur moi pour l'avenir, si je fais un Top 10, ce serait une énorme performance."

"Je suis en forme. Courir une course aux championnats du monde senior, me paraissait tellement loin. Je vois que je commence à me faire connaître en France, je reçois énormément de soutien du massif vosgien."

Ce jeudi après-midi, Fabien partira aux alentours de 15h, il sera le dernier Français à s'élancer. Il devra surtout composer avec une neige pas forcément en bon état, après le passage de la plupart des autres concurrents.

Au menu, ski de fond sur 20 km et 4 passages au tir. Une cible manquée donnant une minuté de pénalité : "C'est une course où le tir a une énorme importance, car une cible manquée c'est une minute de pénalité qu'il faut rattraper en ski."

Fabien Claude
Doris Henry

Dernière modification le jeudi, 16 février 2017 08:36
Retour en haut

La radio

Info régionale

Sport en région

Jeux

Services en ligne

Standard03 29 08 08 87
SMS72 800